"Vive Doriot " à Chambéry ; Passé ou Avenir ?

Du côté de Sonnaz le 5 novembre 2018.Nostalgie de Jacques DORIOT ? après près de 70 ans les traces sont toujours là …en fait ils ont peut-être raison..c’est en train de revenir à la mode. Avant d’être un collabo notoire et un nazi français de la pire espèce, Jacques Doriot, ouvrier métallurgiste, a été un grand militant et dirigeant communiste et anti colonialiste exemplaire. Un petit rappel des faits . La guerre du Rif (Maroc) est une guerre coloniale menée par les espagnols (Primo de Rivera et Franco aux basses oeuvres) et les français ( Cartel des Gauches : Lyautey et Pétain aux basses oeuvres ) contre la République du RIF proclamée en 1923 par Mohamed ben Abdelkrim al-Khattabi. « Nous considérons que nous avons le droit, comme toute autre nation, de posséder notre territoire, et nous considérons que le parti colonial espagnol a usurpé et violé nos droits, sans que sa prétention à faire de notre gouvernement rifain un protectorat ne soit fondée. […] Nous voulons nous gouverner par nous-mêmes et préserver entiers nos droits indiscutables ». Abdelkrim al Khattabi Face à une armée constituée de 5000 combattants les puissances coloniales mobiliseront plus 450.000 hommes et utiliseront une guerre totale contre les populations : bombardements navales, terrestres et aériens utilisant l’arme de la famine pour exterminer les population tribales. Dans la guerre du Riz l’état espagnol, aura recours massivement à l’arme chimique déversée dans les rivières, sur les marchés, dans les villages, plus 1680 bombes par jour sont largués Rappelons que c’est la première fois en Europe qu’un Etat a recours à une guerre chimique contre des populations civiles .En 2016 L’Association pour la Défense des Victimes de la guerre du Rif considère que les effets toxiques sont toujours sentis dans la région. Pour la France Le Maréchal Lyautey sera remplacé par, un certain Maréchal Pétain dont son aide de camp s’appelle Charles de Gaulle (qui le quittera rapidement) On estime à plus 150.000 morts entre 1925 et 1926. Ce qui rapporté au reste de la population peut être considéré comme un génocide à l’échelle du territoire (Comme celui qui était mené par les Italiens au même moment en Cyrénaïque (Libye) par Mussolini-Graziani) De 1924-1926 PCF mena contre la « Guerre du Rif » une campagne dans laquelle, Jacques Doriot dirigeant des jeunesses communistes sera le principal animateur et agitateur, déployant une énergie remarquable . Il et elle seront exemplaire d’une lutte anti-coloniale, qui était perçu comme scandaleuse puisque anti-patriote et anti-militariste, pour cette armée glorieuse juste sorti des souffrance de 1914-1918. « Notre devoir d’ouvrier et de paysan est de fraterniser avec les populations du Maroc ». Cette campagne comme aucune autre a lier admirablement les intérêts des ouvriers et paysans Français du continent dans leurs luttes sociales aux intérêts des peuples coloniaux pour leurs indépendances. Cette ligne politique du PCF, rare, a été comme jamais dans la perspective de l’histoire du XX siècle, Elle renforça la huitième condition d’admission à l’Internationale Communiste qui précisait la nécessité de soutenir les mouvements d’émancipation dans les colonies, « non en paroles, mais en fait ». Mais dés 1937 M.Thorez modifia considérablement la doctrine en affirmant “ le droit au divorce, ne signifie pas l’obligation de divorce » elle sera malheureusement appliqué 11 et 17 ans plus tard quand il s’agira de ne pas soutenir le peuple Algérien en 1948 et 1954. Dans « Histoire du PCF » aux Editions sociales, de 1964, Le nom, même, de Jacques Doriot n’apparait pas dans le chapitre consacré au PCF et la Guerre du Riz. Comme de bien entendu. Jacques Doriot a été le 1er Maire et député communiste de St Denis. Il fut combattu au sein du PCF par M.Thorez qui voyait en lui un adversaire redoutable et avec l’appui de Moscou se débarrassa de lui en lui reprochant une ligne droitière, car voulant un Front commun antifasciste avec les socialistes. Nous étions en 1934. Ligne politique que M.Thorez contestait (sous ordre de Moscou) et s’empressa d’appliquer quelques mois plus tard.(Sous ordre de Moscou). Jacques Doriot créa en 1936 le Parti Populaire Français, parti fasciste tristement célèbre.

Commentaires